Corégone : la saison bat son plein à Pierre-Percée

Avec l’arrivée des beaux jours et les grosses éclosions printanières de chironomes, il était temps de prendre à nouveau le chemin du lac de Pierre-Percée. Ainsi les sorties et les accompagnements de ces dernières semaines ont été consacrés à la pêche du corégone.

La saison a débuté avec Nicolas. Nous avons rapidement trouvé les poissons actifs et de bonnes gambes. Pour le ferrage, ça a été une autre histoire ! Il nous a fallu une petite série de loupés avant de retrouver le geste sûr. Mais après les choses sont rentrés dans l’ordre et les poissons au bateau.

corégone 2

Après quelques heures de pêche, nous sommes agréablement surpris par la taille de poissons. La moyenne se situe aux alentours de 33 cm alors que généralement sur ce lac, elle oscille autour de la taille légale de 30 cm. Et comme d’habitude, de plus jolis poissons viennent ponctuer la journée de pêche.

corégone 1

Par la suite, je me suis retrouvé un peu seul. ça a été pour moi l’occasion de prendre réellement en main d’Onix 10 SI Cross touch et le logiciel Autochart qui viennent cette année compléter mon arsenal.

corégone 4

Avec l’Autochart live, une création de cartes bathymétriques en temps réel disponible sur les sondeurs Onix, la recherche des corégones devient un jeu d’enfant. Par exemple, sur l’image ci-dessous, après avoir réalisé plusieurs passages sur la zone pour créer ma carte, j’ai créé une zone de surbrillance (en vert) dans les profondeurs de 9 m (+ ou – 1m). Il ne reste qu’à naviguer dans la zone propice pour trouver des poissons actifs. Prochainement, je vous proposerai un article spécifique à l’utilisation d’Autochart et des Onix pour la pêche du corégone.

2015-05-16 05.53.22

 

Le résultat de ces nouvelles données disponibles ne s’est pas fait attendre. Les cannes ont pliés !

Corégone 10

 

Durant cette période, il y a eu des moments d’euphorie, où tout devient (trop) facile. Et des moments où les touches baissent et le doute s’installe. Parfois, il n’y a pas de doute : on a pas les bonnes mouches ! Sur la capture d’écran suivante, c’est net : le poisson vient de refuser la mouche !

snp0425151333

 

Dans ces moments-là, une collection de gambes fournies devient d’une grande utilité ! L’échec ou la réussite se jouent parfois à peu de choses : une taille d’hameçon, une couleur, un cerclage.

corégone 11

 

Comme partout, à Pierre-Percée, le noir, le rouge sont des couleurs sûres. Mais avec ce satané poisson, il faut savoir sortir des sentiers battus. Ce matin-là, la DPC 28, une nymphe vernie camel et rose, remportait les suffrages pour de la gente corégonienne.

corégone 6

 

Un cadre magnifique, des poissons en nombre, une pêche captivante : vivement la prochaine sortie corégone à Pierre-Percée !

corégone 7


« (Previous Post)